199 briques de cocaïne ont été saisies le 2 janvier 2022 au nord du Niger dans un véhicule qui se di

Nord du Niger : saisie record de 214 kilos de cocaïne, un élu local arrêté

photo 5 politique

La cocaïne traverse de nouveau le Sahara. La police nigérienne a saisi 214 kilos de cocaïne dans le nord du pays le 2 janvier 2021 – un record –, et arrêté le maire de la commune de Fachi et son chauffeur qui tentaient d'acheminer la drogue en Libye, a annoncé le 5 janvier l'Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS).

Cocaïne en route vers l'Europe via la Libye

Les policiers nigériens étaient "sur la piste d'une quantité de drogue introduite à partir du Mali qui était sur le point d'être acheminée sur la Libye", a déclaré Nana Aïchatou Ousmane Bako, porte-parole de l'OCRTIS. Le maire de Fachi, une commune du nord du Niger, et son chauffeur se trouvaient dans le véhicule transportant les 214 kilos de cocaïne. Fachi est une oasis de 2 000 habitants au cœur du désert du Ténéré, située à plus de 1 600 kilomètres de Niamey, la capitale, et à 450 kilomètres d'Agadez, la grande ville du nord du pays.

Selon Nana Aïchatou, la drogue dont "la valeur marchande s'élève à 11,73 milliards de FCFA à la revente", soit près de 17 millions d'euros, avait pour destination finale l'Europe.

L'immense partie Nord désertique du pays, en particulier la zone de la passe de Salvador près de la frontière avec la Libye, est un corridor réputé pour tous les trafics. Le Sahara a toujours été un terrain actif pour le trafic des migrants, des armes, des cigarettes, des faux médicaments et du cannabis. Les Etats-Unis surveillent cette zone grâce à une importante base de drones située à Dirkou, dans la région d'Agadez.

"C'est la première fois que notre pays saisit une aussi grande quantité de cocaïne."

Nana Ousmane Bako, porte-parole de l'OCRTIS à l'AFP

On se souvient qu'un avion parti du Venezuela s'était écrasé en novembre 2009 sur une piste improvisée à 15 kilomètres de Gao, au nord du Mali, avec à son bord plusieurs tonnes de cocaïne. Mais il est vrai que depuis une dizaine d’années, la cocaïne transite plutôt par les grands ports d'Afrique de l'Ouest et part vers l'Europe par bateau ou par avion.

En mars 2012, 17 tonnes de résine cannabis d'une valeur marchande de 20 milliards de FCFA (plus de 30,4 millions d'euros) en provenance du Liban, via le port togolais de Lomé, avaient été interceptées au Niger. Et de nouveau en juin 2018, trois tonnes de résine de cannabis en provenance probablement du Maroc dissimulées dans des caisses de fruits et légumes avaient été saisies dans le pays.

La drogue rapporte tellement d’argent dans ces pays pauvres que le trafic se fait avec des complicités supposées tant dans la police que les sphères politiques. Selon certains observateurs de la région, il n’est pas étonnant qu'un maire ait été arrêté. Les barons de la drogue ont financé les campagnes électorales de plusieurs élus nigériens, des maires jusqu’aux députés. Ce qui est vu par les trafiquants comme un bon investissement.

Preuve que la démocratie nigérienne est gangrénée par la corruption, on apprenait le 5 janvier 2022 que les autorités renonçaient à se constituer partie civile dans une affaire de surfacturations et de livraisons non effectuées d'équipements militaires ces dernières années, qui lui ont pourtant coûté la bagatelle de 39,4 milliards de FCFA (59,4 millions d'euros). Cette affaire de surfacturations de matériel militaire ou de matériel non livré à l'Etat, qui avait fait grand bruit au Niger, fera finalement l’objet d’un règlement à l’amiable.


Comment As:

Commenter (0)